top of page

Un goûter médiéval en famille

Et si vous prépariez en famille un goûter médiéval ? Un bon moment de partage les mains dans la pâte et une dégustation surprenante !


Au menu :



Des échaudés


Il s'agit de petits gâteaux à l'anis (mais vous pouvez remplacer l'anis par de la cannelle) appelés "échaudés". On en retrouve des variantes dans certains départements comme l'Aveyron et le Tarn. Les recettes varient mais la cuisson reste la même : les biscuits sont cuits une première fois dans l'eau bouillante, d'où leur nom (échaudés signifient ébouillantés), puis une deuxième fois au four. D'après la légende, ces biscuits étaient emmenés par les croisés lors de leur long voyage vers la Terre Sainte. Ces biscuits (un peu durs...) pouvaient se conserver longtemps.

Dans ma recette, je vous propose de n'utiliser que des produits que l'on trouvait au Moyen Âge.


Ingrédients

300 g de farine

1 œuf

3 cuillères à soupe de miel (le sucre est peu consommé au Moyen Âge. C'est un produit de luxe, voire un médicament)

3 cuillères à soupe d'huile (le lait et le beurre sont surtout consommé dans le nord ouest de la France, dans la plupart des régions on utilise de l'huile ou du gras animal comme matière grasse)

Un peu de lait

Un pincée de sel

Quelques grains d'anis ou de la cannelle


Recette

Mélanger la farine, le sel et l'anis. Mélanger ensemble l'oeuf et le miel. Ajouter au mélange précédent.

Mélanger le tout en ajoutant un peu de lait pour homogénéiser la pâte. Vous devez obtenir une sorte de pâte à pain.

Pétrir un peu la pâte avec les mains.

Puis étaler la pâte sur 2mm d'épaisseur.

Découper des cercles dans la pâte avec un verre.

Rabattre les bords de la pâte pour former un tricorne comme sur la photo.


Faire bouillir une grande casserole d'eau. Préchauffer le four à 190°C.

Jeter les échaudés dans la casserole (pas tous en même temps, il vaut mieux faire plusieurs "fournées").

Quand les échaudés remontent à la surface, les sortir de l'eau avec un écumoire. Les réserver dans un égouttoir.

Procéder ainsi jusqu'à ce que tous les échaudés soient cuits.

Mettre les biscuits sur une grille de four et enfourner pour 30 min.


Attendre qu'ils soient froids puis déguster !




La compote à la cannelle


Les épices sont particulièrement appréciés au Moyen Âge : ils évoquent l’Orient où l’on situe le jardin d’Eden, le paradis terrestre. Les épices sont très chères, les présenter à sa table est donc aussi un signe de richesse et de prestige. On prête également de nombreuses vertus aux épices et aromates. Ainsi, le clou de girofle soulage les maux de dents, la cannelle les maux de tête et d’estomac... Les épices les plus utilisées sont la cannelle, le gingembre, le clou de girofle, le safran, le macis (écorce de la noix de muscade)... On les utilise dans tous les recettes, de l’entrée au dessert, y compris dans les boissons.

Ingrédients

3 kg de pommes

4 c. à s. de miel liquide

6 c. à c. de cannelle


Éplucher les pommes et les épépiner.

Les faire doucement cuire dans une casserole ou un faitout avec un peu d’eau au fond.

Quand les pommes commencent à fondre, ajouter la cannelle et le miel.

Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que les pommes aient complètement fondues.

Si besoin, écraser les pommes pour obtenir une compote lisse.

À déguster tiède ou froid.



Du jus de raison au miel et aux épices


Vous avez peut-être déjà entendu parler de l'hypocras. Cette boisson, à base de vin et aromatisée au miel et ou épices, était très appréciée au Moyen Âge. Il en existe plusieurs recettes selon les épices utilisées. Nous vous proposons une variante non alcoolisée à savourer avec les enfants.


Ingrédients

1 L de jus de raisin

2 c. à s. de miel liquide

2 c. à c. de cannelle moulue ou quelques bâtonnets

une dizaine de clous de girofle

quelques grains de cardamome

(vous pouvez 3 aussi utiliser du mélange de 4 épices)


Mélanger tous les ingrédients et laisser infuser au minimum 2h. Dans l’idéal une nuit.

À déguster frais.



---

Les photos et écrits, sauf mention contraire, sont la propriété intellectuelle des Patri'Minots. Merci de mentionner l'auteur en cas de réutilisation.

Comentarios


bottom of page