Une église au Moyen Âge

Au Moyen Age, les églises sont parmi les édifices les plus importants d’une ville ou d’un bourg. Hommes, femmes, enfants sont chrétiens et tous se rendent à l’église régulièrement : pour la messe dominicale, pour les baptêmes, les mariages, les enterrements, lors des nombreuses fêtes qui ponctuent l’année (Noël, Pâques…). L’église est parfois le seul édifice entièrement en pierre du village !


Même si les églises peuvent avoir des plans légèrement différents, on y retrouve les mêmes éléments :

* Le portail : c’est l’entrée principale de l’église. Il est parfois très décoré.

* La nef : c’est l’espace dans lequel on s’installe pour écouter la messe. Dans les grandes églises, la nef est divisée en plusieurs couloirs : ceux des côtés sont appelés collatéraux ou bas-côtés.

* Un transept dans les églises les plus grandes. Perpendiculaire à la nef, il donne à l’église la forme d’une croix.

* Le chœur : c’est l’espace le plus important de l’église. Au Moyen Âge, il était fermé. Seuls les clercs (les hommes d’église comme le curé, les moines) avaient le droit d’y entrer.

On peut également trouver des chapelles sur les côtés ou autour du chœur.



ARCHITECTURE ROMANE

Au début du Moyen Age, les églises sont souvent en bois. Puis, à partir du Xe siècle, on construit des églises en pierre dans un style appelé « roman ». Cette architecture se caractérise par une voûte en pierre qui peut avoir plusieurs formes, la plus courante étant alors la voûte en plein cintre ou voûte en berceau (car elle ressemble à un berceau à l'envers). La voûte est consolidée par des arcs doubleaux, formés de différentes parties : colonne, chapiteau, claveau, clef. Les pierres qui composent l'arc sont appelées claveaux.


Construite un plafond en pierre n'est pas sans conséquence sur les murs ! En effet, ce sont eux qui en supportent tout le poids ! Pour les renforcer et éviter qu'ils ne s'effondrent, les murs sont épais, les nefs étroites, les fenêtres de taille réduite et des contreforts sont construits à l'extérieur.



ARCHITECTURE GOTHIQUE

À partir du XIIe et jusqu’au XVIe siècle, un nouveau style s’impose : l’architecture gothique. Il fait appel à de nouvelles technologies : les arcs brisés qui existaient déjà à l'époque romane mais qui se généralisent alors. Avec l'arc brisé, les architectes imaginent de nouvelles voûtes, appelées croisées d'ogives. Elles sont formées de quatre arcs brisés reposant sur des colonnes et deux arcs qui se croisent. L'intersection de ces deux arcs est appelée clef de voûte. Elle est souvent décorée d'un blason.

Cette fois, le poids de la voûte en pierre n'est plus supporté par les murs mais par les piliers, renforcés à l'extérieur par des arcs-boutants. Libérer les murs du poids des voûtes permet de percer des fenêtres de plus en plus grandes qui deviennent le support d'un décor de plus en plus foisonnant. C'est aussi à cette époque que l'art du vitrail connaît son apogée. Certains édifices deviennent de véritables "cathédrales de verre", inondées de lumière, tant la place accordée aux fenêtres et aux vitraux est importante.





L'architecture gothique se propage dans tout le pays et ne concerne pas que les cathédrales. Dans les petits édifices, notamment ruraux, les anciennes églises romanes sont désormais couvertes d'une voûte gothique. Il n'est pas rare de trouver dans un même édifice les deux styles qui cohabitent. Dans ces édifices de modestes dimensions, on ne trouve pas d'arcs-boutants, car les murs sont moins hauts. Les fenêtres gardent des dimensions modestes même si elles adoptent souvent le décor de l'époque (avec des remplages en pierre comme sur cet exemple de Brousse-le-Château).




illustrations : chapelle romane dans l'église romane de Villeneuve d'Aveyron / voûte gothique sur la nef de l'église de Villeneuve d'Aveyron / baie gothique de l'église de Brousse-le-Château / baies gothiques du choeur de l'église de Carcassonne



POUR ALLER PLUS LOIN

Un article sur le vitrail : ici

Des coloriages à télécharger ici, notamment la cathédrale gothique de Rodez : ici



-----------------------------------

Les textes et images, sauf mention contraire, sont la propriété intellectuelle des Patri'Minots. Si vous souhaitez les utiliser, merci de mentionner l'auteur.

Le projet Patri'Minots

L’objectif de Patri’minots est de donner des clefs de lecture et de compréhension aux enfants pour apprendre à regarder. J'espère ainsi donner à chacun, enfants, parents, grands-parents ou simples curieux, l’envie de découvrir l’histoire et le patrimoine. 

 

En savoir plus

 

  • Facebook - White Circle
  • Icône Instagram blanc

Contact

Julie Duponchel / Les Patri'Minots

Caplongue 12120 Arvieu

www.patriminots.com

07.64.05.41.75

patriminots@gmail.com

SIRET : 89387621900013

Carte professionnelle : 1219028P

© 2020 par Patri'Minots. Créé avec Wix.com