Atelier pour week-end pluvieux...

L'automne est bel et bien là. Et le week-end qui s'annonce est propice à passer la journée bien chaud, au coin du feu ou sous un plaid. Pour oublier la pluie, le vent et le froid, je vous propose de vous évader au Moyen Âge à la recherche des animaux fantastiques du bestiaire. Voici quelques idées à faire en famille :


Mais d'abord... c'est quoi un bestiaire ??

Le bestiaire est un manuscrit (un livre écrit à la main puisqu'au Moyen Age il n'y a pas d'imprimante ni d'ordinateur...), dans lequel sont présentés les différents animaux, réels ou imaginaires, avec leurs principales caractéristiques, un peu comme une carte d’identité. Ces animaux possèdent des qualités et bien souvent des défauts et des pouvoirs malfaisants. Leur symbolique est bien connue des hommes et des femmes du Moyen Age (en tout cas des plus éduqués). Au Moyen Age, on ne fait pas de différences entre animaux réels et fantastiques. On croit en l'existence du phénix, de la licorne... et en leur symbolique. D'ailleurs, certains voyageurs médiévaux ont bel et bien rencontrés ces animaux ! Et les représentations de certains animaux – que les dessinateurs n’ont jamais vus – sont parfois aussi fantaisistes que les animaux fantastiques eux-mêmes !


Les bestiaires sont richement illustrés et, comme les autres images médiévales (vitraux, peintures ou sculptures), ils servent à l'éducation.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter cette exposition virtuelle réalisée par la Bibliothèque Nationale de France : ici.

Ou à feuilleter ce bestiaire, toujours sur le site de la BNF : ici.


Voici quelques animaux merveilleux qui peuplent les bestiaires et notre imaginaire, encore aujourd'hui :


Les enluminures ci-dessous sont tirées de différents ouvrages conservés à la Bibliothèque Nationale de France. De gauche à droite : un griffon (manuscrit du XIIIe) / un phénix (livre Des propriétés des choses, XVe) / une licorne (livre Des propriétés des choses, XVe) / un phénix (manuscrit du XVe) / un basilic (bible de saint-martial de limoges, XIe-XIIe)


La licorne

Contrairement à l'image positive qu'elle renvoie aujourd'hui, au Moyen Age, la licorne est un animal assez violent qu'il est très difficile d'attraper. Sa corne est une arme redoutable ! On raconte que seule une jeune fille vierge peut l'approcher. Une fois que la licorne s'est approchée, on peut alors facilement la tuer. Les bestiaires la montre souvent transpercée d'une lance par des chasseurs ou, à la fin du Moyen Age, trempant sa corne dans une fontaine. On lui prête en effet le don de purifier l'eau.

On trouve également des représentations de licorne dans d'autres œuvres médiévales ou un peu plus tardive, comme dans la célèbre tenture de La Dame à la licorne. Cette série de six tapisseries représente les cinq sens : la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat, le goût à travers l'occupation de la dame. Ici, la représentation de la vue symbolisée par le miroir. Ces tapisseries sont conservées au musée du Moyen Age (musée de Cluny) : vous pouvez les voir ici.


Le centaure

Cet être hybride est formé de deux animaux : un corps de cheval et un buste humain. Il est particulièrement violent et représente la double nature de l'Homme : à la fois bestial et civilisé. Il est très souvent représenté dans les bestiaires mais aussi comme élément décoratif des autres livres médiévaux et dans les vitraux où il est l'image du signe zodiacal du sagittaire, comme ici à Chartres.


Le phénix

Cet oiseau imaginaire a la particularité de vivre très longtemps, 500 ans selon certains auteurs. En effet, il a le pouvoir de renaître : quand il sent sa fin proche, il construit un nid et se laisse consumer par le soleil. Trois jours plus tard, il renaît de ses cendres ! Il est tour à tour représenté en oiseau de feu, en bleu ou tout simplement avec un plumage brun.


Le griffon

Mi-aigle, mi-lion, il incarne la force et la vigilance. On le retrouve naturellement dans les blasons de certaines familles seigneuriales


Le basilic

Si dans l'Antiquité, le basilic est un serpent à la vue et au poison pétrifiant, au Moyen Age il change de forme et prend les traits d'un hybride : une tête de coq, des ailes de chauve-souris et une queue de serpent ou de dragon. Son souffle et sa vue sont mortels. Et on raconte que seule la belette pourrait le vaincre...


Quelques activités autour du bestiaire

* Un cadavre exquis à faire en famille : pour cela il vous faut 3 ou 4 feuilles blanches (1 par participant), autant de crayons.


1. Chacun dessine une tête animale en haut de sa feuille. 2. Chacun plie le haut de la feuille de manière à cacher le dessin et à ne laisser apparaître que le bas. 3. Chacun passe la feuille à son voisin de droite. 4. Chacun dessine maintenant un corps d'animal (du cou aux fesses). ATTENTION : il ne faut pas déplier la feuille ! 5. Repliez la feuille pour cacher le corps, en laissant toujours un peu du dessin visible. 6. Passez la feuille à son voisin de droite. Ne pas toujours pas déplier la feuille ! 7. Dessinez maintenant des jambes (et des pieds si vous n'êtes que trois à jouer). 8. Cachez les jambes en pliant la feuille et passez la à votre voisin de droite. 9. Si vous êtes trois, vous devez maintenant avoir votre dessin de départ dans les mains. Vous pouvez maintenant déplier la feuille et découvrir l'animal fantastique imaginé tous ensemble ! Si vous êtes 4, vous pouvez faire un dernier dessin (les pieds) et passer la feuille votre voisin. 10. Il ne reste plus qu'à imaginer un nom pour tous ces animaux !


* Imagine ton animal hybride à partir d'enluminures

Voici des morceaux d'animaux tirés d'enluminures médiévales. Imprime-les, découpe-les et compose ton animal au gré de ton imagination. Invente-lui un nom, des pouvoirs...



* Un animal hybride à créer... en terminant ce dessin.

Un corps d'homme ou de lion, des pattes d'aigle, un queue de serpent ? Laisse parler ton imagination pour compléter ce dessin.


* des enluminures à colorier

Voici quelques coloriages pour finir sur le thème du bestiaire.




Et sinon je prépare un memory spécial sur le bestiaire médiéval, entre animaux réels et fantastiques. Il me servira à animer des ateliers sur ce thème à destination des enfants... Ça sert aussi à ça les week-ends pluvieux...





----------------------------------

Tous les écrits, les dessins et les photos sont la propriétés intellectuelles des Patri'Minots. Merci de citer l'auteur si vous souhaitez les utiliser.